En 2003, le monde semblait soudainement un peu plus grand, un peu plus lent, un peu plus terne. Le 26 novembre de cette année, Concorde était à la retraite - et beaucoup pensaient que l'aviation avait fait un pas en arrière. Même si le prix du billet avait fait du Concorde l'apanage de quelques-uns, il était vu avec beaucoup d'affection et de respect.

Cependant, comme la technologie en propulsion progresse, le nombre de concepts pour les vols passagers supersoniques augmente, le premier - l'AS2, développé conjointement par Boeing et Aerion - devrait arriver dès 2023.

Avec de nombreux autres concepts en cours, Il est temps de se préparer à un avenir plus rapide qui amènera des durées de vol court-courrier aux voyages long-courriers. Nous avons des retours de quelques-uns des plus grands noms de l'industrie du design de cabines pour savoir à quoi pourrait ressembler l'expérience supersonique des passagers de une à six heures, compte tenu de l'augmentation massive des attentes des voyages en classe affaires depuis la disparition de Concorde. Libres de laisser leur imagination se déchaîner, avec seulement deux réserves: penser à l'intérieur d'un fuselage très étroit, pour des raisons aérodynamiques, répondre aux besoins des passagers qui payaient des tarifs élevés.

Alors, que peuvent espérer les voyageurs supersoniques de demain ?

"La vitesse de l'avion va créer un dossier de conception d'intrigue et d'excitation pour ces cabines. Rien ne serait produit en masse ou vu dans les intérieurs cabine d'aujourd'hui; Il s'agit d'une expérience cabine «oser rêver» à créer en tant que designer », explique Martin Darbyshire, PDG de Tangerine. "Nous parlons d'une expérience future totalement stratosphérique en termes de ce que nous pouvons imaginer maintenant."

Plus précisément, Darbyshire envisage une cabine sans fenêtres, ce qui apporte des avantages de résistance et de poids. Au lieu de cela, les murs et les plafonds seront enveloppés de grands écrans qui créeront une toile vierge pour l'imagination, exploitant une technologie qui rendra la réalité virtuelle d'aujourd'hui désuète. Pour aller encore plus loin, tout le plafond pourrait devenir un système de projection, faisant de l'expérience à bord davantage l'environnement de réalité virtuelle que l'on choisit, plutôt que l'expérience tangible.

Sachant qu'il n'est pas encore clair quelle sensation de vitesse les passagers ressentiront dans la cabine, Darbyshire ajoute que le frisson de la vitesse pourrait être une expérience cabine.

Pour Brian Conner, directeur artistique de Teague, voit un style plus organique. "La sensation de plaques, cloisons et d'habillage typiques disparaisent . Les sièges, les murs et les meubles s'intègrent parfaitement à l'architecture de la cabine et diviseront la cabine en grappes plus significatives. Les fenêtres, les murs latéraux, les sièges, les espaces de détente et les espaces privés pourraient tous être conçus comme un seul espace. "

Un environnement aussi propre, moderne et léger serait une expérience agréable, mais Conner a une vision plus ambitieuse:

«Un avion comme celui-ci pourrait utiliser l'espace vertical dans la cabine. Des espaces de repos superposés les uns sur les autres avec la possibilité d'utiliser plusieurs niveaux de plancher. "

Sentez la vitesse

Beaucoup de cabines de luxe d'aujourd'hui visent à reproduire la sensation d'un hôtel de charme, les voyageurs supersoniques devraient avoir l'impression de faire partie d'une expérience de vol très spéciale.

Comme l'explique Anthony Harcup, associé chez Acumen, « Concevoir un intérieur supersonique contemporain est un tout autre sujet que celui des intérieurs de jets commerciaux et privés d'aujourd'hui. Plutôt que de distraire le passager en vol, le vol supersonique lui-même est l'expérience. Être comme un passager dans une voiture de course de Formule 1, ou dans un vol spatial suborbital, vous faites partie d'un club d'élite qui voyage sur un vol non seulement à deux fois l'altitude, mais aussi à Mach 2. "

Harcup estime que les passagers supersoniques devraient être pleinement impliqués dans l'expérience de voyage, et l'environnement. "Il est possible de reconfigurer non seulement la disposition fondamentale du tube, mais aussi le style de service et la manière dont les passagers peuvent interagir avec leur environnement. Il y a une réelle opportunité de piloter de nouvelles expériences révolutionnaires qui pourraient influencer non seulement l'aviation commerciale et privée, mais dans tous les intérieurs de transport. "

Considérons l'espace de sièges, où les passagers passeront la plus grande partie de leur temps à bord. Toutes les maisons de design dans l'aviation parlent d'un sentiment où les flyers supersoniques n'auraient pas besoin de lits plats, car ces sièges ne correspondent pas à l'USP de ces machines. Un siège Premium Economy Plus comme sur Concorde pourrait convenir,ils offriraient un confort adéquat pour une "missions" supersoniques.

"Les passagers payant un tarif haut de gamme pour un espace de vie plus limité s'attendront au même niveau de sophistication et d'intégration des produits offerts aux passagers de première classe et de classe affaires sur des avions commerciaux avec un lit plat. », déclare Harcup. «Par exemple, l'intégration de l'architecture des avions dans l'environnement des sièges n'est actuellement évoquée que dans une poignée de produits commerciaux de première classe. Cela pourrait être un traitement très pertinent pour les intérieurs supersoniques, exprimant la nature exclusive de l'intérieur. Cela contribuerait à créer un environnement cocooné et dédié pour le passager, créant l'illusion que la fenêtre, le flanc et le dossier du siège sont vraiment «les leurs» - des éléments exclusifs de leur espace de vie.

Harcup suggère également d'avoir des sièges qui peuvent pivoter pour permettre des repas en face-à-face, et puissent faire face à la fenêtre pour déguster un cocktail avec une vue incroyable avec un compagnon de voyage - même si la vue est virtuelle.

Peter Knapp, responsable mondial de la création chez Landor, souhaite également offrir une certaine flexibilité dans la disposition des sièges pour donner plus de liberté aux passagers, avec des sièges également pivotants qui leur permettent de faire face au décollage, de regarder par la fenêtre à l'atterrissage et pour manger.

"Cela pourrait ne pas offrir la liberté que l'on trouve dans certains formats où un bar offre un répit sur les routes long-courriers, mais il redéfinirait facilement les modes de déplacement et offrirait une variation nécessaire. Ce système simple pourrait offrir des options sociales, de travail, de sommeil et de visites touristiques dans un seul design. "

Ugur Ipek, fondateur de l'agence Ugur Ipek Design, prédit une cabine visuellement intéressante avec une LOPA ( plan cabine ) asymétrique de sièges légèrement différents, une disposition suffisamment flexible pour offrir des options de reconfiguration aux passagers qui veulent se l'approprier.

Ce sens de la personnalisation est également prédit par John Tighe, directeur du design chez JPA Design, qui veut combiner les technologies pour faire un produit ultra 'intelligent' qui permet à une compagnie aérienne d'offrir un espace adapté aux besoins de ses clients.

"Ceci est nécessaire car les limitations de taille et de poids excluent le lit multifonctionnel habituel. Plutôt que d'offrir à tous un choix compromis pour couvrir toutes les éventualités, la compagnie aérienne peut offrir un espace et un service sur mesure de qualité supérieure pour répondre aux besoins des passagers », explique Tighe.

Il suffit de téléphoner à la compagnie aérienne avant votre vol - et de demander le bon environnement pour votre voyage, qui vous attendra a bord.

Vous voulez vous détendre et profiter de la vue? Aucun problème, le siège sera préréglé pour vous convenir. Besoin de travailler tout le voyage? Le bureau le plus rapide du monde vous attendra. Vous n'avez pas besoin d'IFE? Il ne sera pas téléchargé. Pas faim mais envie de champagne? Il est refroidi à la perfection. "Cela va conduire une cabine intelligente, super légère mais configurable, tout en permettant au passager d'acheter dans l'esprit de l'expérience", ajoute Tighe.

Cristian Sutter, un spécialiste de la conception de cabines expérimenté chez Thomson Airways, British Airways et Jet Aviation Basel, a aussi prédit des sièges avec une empreinte comparable à l'économie premium d'aujourd'hui, mais avec un peu d'amélioration grâce à l'utilisation de l'ergonomie. une géométrie flexible et adaptable, des systèmes intégrés de refroidissement et de chauffage, une fonction de massage et des systèmes antibruit montés sur l'appuie-tête.

Darbyshire prédit également une offre proche de l'économie premium, mais avec plus de confort et offrant une extréme confidentialité . Joan Collins par exemple à l'époque payait pour les quatre sièges sur le Concorde juste pour assurer la confidentialité dans la petite cabine, alors comment les Joan Collins de ce monde pourront-ils profiter du voyage supersonique de demain sans devoir quadrupler leurs coûts de vol?

AA99E9B5-2707-4578-BD4A-45B6A2698FCE

Darbyshire suggère des sièges décalés comme une option de confort visuel pour les vols, six heures pour un San Francisco-Paris. Des sièges inclinables, avec un mécanisme cardan en cas de montée verticale, sembleraient appropriés.

L'expérience du vol supersonique sera plus grande qu'un film le plus captivant. Des options de divertissement seront cependant nécessaires, et les systèmes IFE à bord de ces avions pourraient prendre une nouvelle direction, faisant du passager une voyageur actif, plutôt que d'être un observateur passif.

Des bangs sonores et visuels sur les écrans lorsque l'avion accélère à travers le mur du son. Comme le dit Harcup, «Avec le développement de la technologie organique OLED, il serait peut-être possible de proposer un intérieur vivant - imaginez une vue à 360 ° de la courbure de la terre à partir de 60 000 pieds - un planétarium volant!

Ce serait une perspective incroyable pour certains, mais terrifiant pour les autres "L'expérience ne concerne pas nécessairement la vitesse, mais pourrait refléter une nouvelle expression du voyage à travers la réalité virtuelle ou des technologies similaires non encore définies", explique Darbyshire. «L'intérieur pourrait consister à améliorer l'expérience de voyage grâce à l'observation des étoiles, ou se rapporter davantage à la technologie de l'ère spatiale à travers des visites virtuelles. L'utilisation créative de la technologie moderne signifierait que vous pourriez personnaliser l'expérience pour différents types de passagers, de l'amateur de sensations fortes jusqu'à l'homme d'affaires qui a peur de l'avion .

L'opinion partagée par la plupart des experts était que le contenu IFE «traditionnel» serait offert via du contenu diffusé ou des tablettes préchargées, plutôt que des affichages de dossiers de siège, avec une connectivité puissante pour rester en contact avec la salle de réunion à New York.

Donc pour terminer...si vous voulez des lits à plat, un écran de 32 pouces , et même des douches, qui pour ces dernières ne servent a rien en réalité , prenez l'avion d'aujourd'hui qui sera aussi celui de demain- car l'expérience supersonique sera trop excitante pour dormir et regarder la TV.