La gastronomie française compte une nouvelle adresse avec l’ouverture à Paris-Charles de Gaulle d’un restaurant imaginé par Guy Martin, le chef étoilé du Grand Véfour.

I Love Paris, créé par l’architecte et designer India Mahdavi, est un espace de restauration articulé autour de trois offres : une sandwicherie haut de gamme, un bar à champagne et un restaurant de 70 places assises.

 Que vous soyez classique (blanquette de veau, pot-au-feu) ou plus aventurier (burger végétarien, carpaccio de mangue et homard bleu), rendez-vous désormais au hall L du terminal 2E.

Si vous voulez déjeuner chez « I love Paris »,le restaurant gastronomique de Roissy Charles-de-Gaulle se nomme « I love Paris », si vous voulez y manger, vous devrez être muni d’un billet d’avion vers l’Asie ou les Etats-Unis.

229a32b1c9a58b07b9d6ca5c25a4ea86images

 



l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle a monté d’un cran son offre de restauration. Avec cet établissement gastronomique, il entre en compétition entre les hubs internationaux.

eecb33f8e2f230e14e2dc10b394e4bf5Inauguré récemment, le restaurant « I love Paris », avec vue sur les pistes, est situé dans le terminal 2E, Guy Martin, associé au concessionnaire Elior, y propose une « cuisine contemporaine avec de grands classiques français », comme la blanquette de veau et le pot-au-feu, mais « ouverte au monde » : il a prévu des burgers, y compris végétariens, des tapas aux saveurs asiatiques ou indiennes.

229a32b1c9a58b07b9d6ca5c25a4ea86

Pour contenter une clientèle internationale, l’offre est large, allant du homard bleu ou du caviar à la salade César. Le premier menu est à 30 euros.

 

Le cadre rappelle les jardins du Palais Royal à Paris, où est installé le restaurant deux étoiles du chef, « Le Grand Véfour » : des arcades délimitent l’espace, le bar aux rayures blanches et noires est inspiré des colonnes de Buren.

CCKPZCyUIAEKIYq

Dans la concurrence entre aéroports, l’offre de restauration devient un critère très important, les compagnies aériennes font aussi appel à des chefs renommés pour composer leurs menus, misent de plus en plus sur le prestige.

Dans un contexte de croissance du trafic mondial, les grands concurrents, sont les hubs du Moyen-Orient, qui croissent très vite et investissent énormément dans des infrastructures et une politique de développement de lignes, et puis les autres hubs européens, que sont Heathrow à Londres, Amsterdam et Francfort.

i-love-paris-2e-hall-l

Après Gordon Ramsay et Heston Blumenthal à Heathrow, c’est au tour de Guy Martin de poser son empreinte à CDG avec déjà plusieurs points de vente. À quand une étoile dans un aéroport, l’aéroport de Stuttgart, en Allemagne, peut quant à lui se targuer d’accueillir, en zone publique, un restaurant couronné d’une étoile au guide Michelin, « Top air ».

Pas sûr quand même que ça puisse avoir un intérêt d’être étoilé dans un aéroport, avec une étoile au guide Michelin

i-love-paris

iloveparis_dsc1854_jpg_5421_north_700x_white

iloveparis_dsc1899_jpg_6432_north_700x_white

iloveparis_dsc1932_jpg_7059_north_700x_white

iloveparis_dsc1944_jpg_7578_north_700x_white

iloveparis_dsc1949_jpg_2215_north_700x_white

iloveparis_dsc1957_jpg_6243_north_700x_white

iloveparis_dsc1992_jpg_57_north_700x_white

iloveparis_dsc2102_jpg_846_north_700x_white

iloveparis_dsc2194_jpg_1999_north_700x_white

images

IMG_1111

screen480x480

18982_vignette_2006-guy-martin-sur-un-plateau

 

French gastronomy has a new address at Paris-Charles de Gaulle, with the opening of Le Grand Véfour chef Guy Martin’s latest restaurant.

I Love Paris, conceived by architect and designer India Mahdavi, is a food court designed around three propositions: an upscale sandwich shop, a champagne bar and a 70-seat restaurant.

 Whether you prefer classic fare (blanquette de veau, pot-au-feu) or more adventurous dining (veggie burger, mango carpaccio, blue lobster), head to Hall L at Terminal 2E.