L'architecte britannique Norman Foster et le Mexicain Fernando Romero, gendre de l'homme d'affaires Carlos Slim, ont été chargés de la conception architecturale du nouvel aéroport de Mexico, une infrastructure monumentale qui va coûter plus de 9 milliards de dollars (7 milliards d'euros).

1D4DB349-A55B-4C4F-B46B-51E89CCA401F

782E77B7-48F1-40D7-85B7-1B07CB6B570A

C33DD324-B1DD-4FA5-839A-83F987B2979A

005D5DBA-D143-4E98-AC9F-6F12DD041E3C


L'aéroport pourra accueillir quatre fois plus de passagers
 
L'aéroport sera bâti sur une zone contiguë à celle de l'actuel aéroport, situé à l'est de la capitale mexicaine. Il comptera six pistes et l'ensemble  géant devrait pouvoir accueillir environ 120 millions de passagers par an, quatre fois plus que ce que permet l'actuel, qui compte deux terminaux mais est devenu  insuffisant pour le nombre de passagers.
 
Le projet de Foster et Romero a été choisi à l'issue d'un processus de sélection de huit mois. Une  vingtaine de cabinets d'architecte étaient en concurrence.
 
La conception architecturale de l'aéroport "nous connecte à l'essence de notre passé et nous connectera à notre futur", a souligné l'architecte mexicain Romero, marié avec Soumaya Slim, la fille du magnat Carlos Slim, deuxième fortune du monde selon le classement du magazine Forbes. C'est Fernando Romero qui a conçu le musée construit à Mexico par son beau-père.
 
Pas de murs verticaux ni de colonnes
 
Norman Foster, qui a notamment dessiné l'aéroport international de Pékin, le pont de Millau et le Millennium Bridge de Londres, l'Hôtel de ville de Londres, a promis que Mexico "sera l'un des aéroports les plus respectueux de l'environnement au monde" et que sa construction serait rapide.
 
"Cet aéroport sera le premier de son genre dans le monde. Il a une forme différente, une structure différente, un toit non conventionnel, il n'a pas de murs verticaux ni de colonnes", a expliqué  l'architecte.
 
Le nouveau terminal aura la forme d'un "X" monumental inspiré par les ailes ouvertes de l'aigle du drapeau mexicain.
 
Un jardin de cactus et les couleurs du Mexique
 
Avec une structure composée de plusieurs demi-cercles, de coupoles et d'un toit en cristal aux propriétés thermiques, le nouvel aéroport aura un jardin circulaire planté de cactus et une voie d'accès rappelant le serpent figurant sur le drapeau mexicain dans le bec de l'aigle.
 
"Les couleurs, les formes sont celles du Mexique et ont aussi la qualité monumentale de ses civilisations antiques", a dit Foster. Le terminal pourra aussi faire fonction d'un musée où l'on montrera des "antiquités monumentales".
 
Le Mexique est la seconde puissance économique en Amérique latine après le  Brésil et son aéroport l'un des plus fréquentés dans la région.

2014-09-03T215028Z_1161433330_GM1EA940G3P01_RTRMADP_3_MEXICO-AIRPORT_0

1999338_pic_970x641

1409819052924_wps_1_epa04383126_A_handout_pho

aerop1

could-history-repeat-itself-with-mexico-citys-ambitious-airport-plan-body-image-1435777916

Foster_Thames_Hub_airport_dezeen_468_1

mexico_city_airpoert_norman_foster_fernando_romero_03

mexico_city_airpoert_norman_foster_fernando_romero_05

mexico_city_airpoert_norman_foster_fernando_romero_07

mexico_city_airpoert_norman_foster_fernando_romero_09

mexico-city-airport

Mexico-City-International-Airport-by-JAHN-4-537x295

mexico